Enfant du divorce

 

 

A l'heure de la banalisation du divorce, la souffrance des enfants a t-elle était oublié? Anne a 11 ans cette année. Elle est la 6eme efant d une fratrie de 6 enfants. Ces frères et soeurs ont tous quitter le domicile familliale. Beaucop plus agés qu'elle ils font leur vie ailleurs.
Anne c est l enfant " accident", c'est aussi l enfant qui déchlenche la séparation de ce couple. Elle n'en est pas la responsable, elle est juste arrivée au moment où sa mère a dit stop. Stop a son existence insupportable faite de soumission, de solitude, de disputes, de cris, de larmes.
Sa fille ne doit pas vivre ce que les autres ont subis: la peur, les privations, le silence, la blessure des mots.

Quand je rencontre Anne, je suis imprésionnée par sa taille, par son regard triste, par sa petite voix. C est une enfant dans le corps d'une adolescente et les pensées d'une adulte. Elle ne sait pas où elle en est. Elle ne se sent pas aimée. Elle est tiraillée. Elle sait être un enjeu mais elle ne comprend pas les régles. Elle aime ses parents mais elle sent qu'autour d'elle se cristalise un "quelque chose"qu'elle ne definit pas mais qui l'a fait souffrir.Elle avoue se sentir obligée de faire u choix affectif entre les deux. Elle entend l un faire le procés de l absent. Elle voit l autre souffrir du manque d'argent en l absence de pension alimentaire.
Sa mère partage beaucoup dechose avec elle, mais dés que l'un de ses fréres arrive, elle a le sentiment qu'elle n 'existe plus. Ils parlent tous à mots couverts. Ils murmurent et s'arretent des qu'elle entre dans la piéce. Elle devient alors aggressive. Sa peur de l abandon ressurgie 
A l école, elle ne parle pas de la séparation de ses parents. Elle veut être comme les autres. Elle ne veut pas qu'on la regarde différement, que l on change d'attitude envers elle. Elle se sent coupable, a honte. Elle cache ce sentiment en étant une enfant modèle, parfaite, discréte, stable,travailleuse, comme les adultes en rêvent.Elle a déserté l'enfance pour entrer dans le monde de l 'adulte oubliant les jeux et les bétises
Anne est en colère. Elle ne parle pas. Elle garde pour elle ses sentiments, ses peurs et ses angoisses. Peu à peu elle se renferme jusqu'au moment où la goutte de trop fait qu'elle craque, qu'elle explose et enfin on va prendre conscience de ses maux.
Dans ce lieux où je la rencontre toujours à la mêmeheure, elle sait que c'est son temps, son espace, qu'il n y a pas de limites dans ce qu'elle peut dire ou ce qu 'elle veut dire. Notre travail consiste à lui donner confiance, à mettre des mots sur ce qu'elle comprend pas, à l aiderà trouver la distance necessaire pour faire face à la séparation de ses parents et trouver sa place au sein de sa famille sans être un enjeu pour qui que se soit.
Anne au cours de cette thérapie à appris à parler, à dire ce qui lui fait mal, à trouver les réponses aux comportemקnts des uns et des autres. Elle a appris à faire avec la séparation et accepter les attitudes, à accepter d'apprendre de l autre.