Psychiatrie légale

 

 

La maltraitance aux enfants, aux adolescents, aux adultes, qu’elle soit maltraitance physique, négligences et carences d’apports physiques, psychologiques et socio affectif, nous a amené à devoir prendre en compte les délicates et complexes relations au sein desquelles elles se développent en devenant une des modalités organisant la vie de la famille toute entière.

Notre hypothèse est d’inscrire la psychiatrie légale du vivant tant la prise en charge de ces sujets maltraités.
 
Le champ de la maltraitance est un domaine où spécialiste de psychiatrie légale peut se reconnaître des compétences. Il peut intervenir pour aider à signaler « les doutes », aidé à argumenter des concepts, les inquiétudes à propos des sévices invisibles que sont les négligences  et les maltraitances psychologiques à la fois difficiles à repérer, à quantifier, à accompagner et à  faire entendre aux autres.