Samy, l'adulte surdoué

Samy est un homme de 30 ans qui a bien des déboires.
Sa problématique particulière fait régulièrement penser aux soignants ou à l'entourage, à diverses pathologies ou à des troubles de comportement, alors qu'il ne s'agit que de comportements normaux pour des adultes surdoués.
Il devient de plus en plus agressif car personne ne semble le comprendre et il vient nous consulter car il se sent "deconnecter" de ce monde. Ne pas être identifié comme précoce ou surdoué à amener Samy à ne pas comprendre son décalage et il finit par prendre des traitements médicamenteux lourds et inutiles. On lui a trouver des pathologies associées ou des traits de caractère hyper développés chez l'adulte surdoué qui ne font pas forcément bon ménage !!
Cela touche alors sa sensibilité, sa confiance en soi, son perfectionnisme, son imagination, son hyperactivité ou le déficit d'attention, la procrastination (tendance à remettre au lendemain), son obsession du contrôle, son ennui, son instabilité professionnelle, son inhibition intellectuelle (complexe de l'albatros), ses comportements à risque...

Nous, nous appliquons au cours de nos entretiens à cnnaitre Samy et à mettre un nom sur ce que l'on a appellé jusqu'a présent "sa pathologie mentale". En fait, Samy est un adulte surdoué. Il en a toutes les caractéristiques:
.  Grande capacité d'observation, note les plus petits détails, voit ce que les autres ne voient pas, attentifs voire attentionnés
• Intérêts très variés, labilité de la pensée, saute facilement d'un domaine d'intérêt à l'autre.
• Peut faire plusieurs choses en même temps (suivre deux conversations en parallèle, parler et écrire, rêver et pourtant écouter, regarder la télévision, parler au téléphone et faire un courrier...)
• Une  Hypersensibilité, une extrême  susceptibilité dûes à un grand sens de la justice, de l'équité, de la moralité. Intolérance à l'injustice, pour lui et pour les autres, donnant un effet de « mauvais caractère »
• Curiosité exceptionnelle, questionnements sans limite, usant.
• Respect des règles bien comprises ("logiques"), mais tendance à questionner l'autorité non fondée et ce depuis l'enfance, ne supporte pas les « ordres idiots ».
• Intensité des stimulis ->  ils sont « + » : plus rapides, plus agités, plus attachants, plus exigeants, plus généreux, plus impatients, ... avec une  hyperstimulabilité (niveau de réaction plus élevé aux stimulis)
• Hyperesthésie (l'exagération anormalement intense, quelquefois douloureuse, des divers modes de la sensibilité ou exacerbation des cinq sens)
• Imagination débordante, grande créativité, pensée divergente ("esprit tordu"), goût pour l'expérimentation.
• Quelquefois des « compagnons de jeu imaginaires » lors de l'enfance avec un ennui certain lors de jeux avec ses semblables.
• Recherche souvent la compagnie de personnes plus âgées.
• Capacité d'attention, persévérance : forte si l'intérêt y est (voire obsessionnelle) ; faible, voire nulle, sinon.
• Grand sens de l'humour. Humour très particulier, souvent incompris, caustique mais qui se moque aussi de lui-même.
• Rapidement frustré s'il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour réaliser ses grandes idées dont il peut changer fréquemment.
• Idéalisme, altruisme, compassion.
• Grande capacité de raisonnement et bonne résolution de problèmes.
• Rapidité d'apprentissage. Méthode d'apprentissage particulière, surtout en math et en lecture. Utilisation fréquente de la mémoire photographique.
• A appris à lire seul très jeune. Lit ou a lu avidement.
• Vocabulaire extensif, meilleure compréhension des subtilités du langage, jeux de mots, contrepètries, métaphores.
• Excellente mémoire. Sait sans avoir appris, intuition
• Bon en chiffres, puzzles, ...
Et surtout :
• Perfectionnisme, doublé d'une extrême lucidité, qui entraînent parfois le doute, la peur de l'échec.

A partir de ce diagnostique, progressivement nous travaillons avec Samy pour qu'il s'inscrive dans une réalité économique et sociale où il a toute raison d'être.
Il est différent, il devra se faire une place car ses capacités et ses compétences l'ont éloigné des autres, il aura encore de longs moments de solitude, mais plus de déprime.Il aura Sa place et sa différence une fois acceptée, se transformera en atout et ne sera plus vécu comme un handicap.